[JDrama] Inu o Kau to Iu Koto

Publié le par empire records

http://i26.servimg.com/u/f26/14/46/14/35/inuwok10.jpg

 

Titre : Inu o Kau to Iu Koto

Année : 2011

Chaîne de diffusion : TV Asahi

Nombre d'épisode : 9

Personnages / Acteurs :

Hongo Yuji : Nishikido Ryo

Hongo Sachiko : Mizukawa Asami

Hongo Mako : Kuge Kokoro

Hongo Masaru : Yamasaki Ryutaro

Hotta Katsuhiko : Taguchi Junnosuke

 

Résumé

 

Hongo Yuji est employé dans le service des ressources humaines d' une entreprise, son travail consiste a annoncer leur licenciement à ses collègues. Un jour ne pouvant plus supporter cette situation il décide de quitter son emploi. Sa fille recueille au même moment un petit chien, lequel ils appelleront Sky Tree , du nom de la tour en construction en face de chez eux. La présence de ce chien va permettre à sa famille de se rapprocher.

 

Commentaire

 

Autant les dramas familiaux Coréens me font fuir surtout peut être parce qu'ils ont je ne sais combien d'épisodes et surtout un ton  que j'aime moyen, autant les drama familiaux japonais me font fondre c'est vrai surtout quand Nishikido Ryo joue le rôle d'un père paumé faisant de son mieux pour subvenir aux besoin de sa famille et veiller au bien être de celle-ci.

J'a trouvé par contre une injustice dans ce drama, je veux pas être méchante certes la famille est pauvre mais pourquoi Sachiko s'habille n'importe comment alors que son mari lui à toujours la classe ... malgré tout l'engouement que je porte envers Ryo je trouve ça totalement injuste.

C'est un drama familiale mais aussi sur les animaux et leur place dans la famille, en cela il pose la même thématique que Juui Dolittle, thématique qui ne me déplaît pas j'adore les animaux enfin je met de coté bien entendu serpent et araignées.

Honnêtement, il m'a plu, ce qui est bien dans le format de 9 épisodes des JDramas c'est que ême si les scénarios sont court et simple on n'a pas vraiment le temps de s'ennuyer ou de se lasser, alors qu'il m'arrive souvent de me lasser d'un KDrama surtout si l'histoire n'évolue pas au bout du 12ème épisodes ou que l'histoire part dans un grand n'importe quoi. Généralement c'est rare qu'on puisse  faire un n'importe quoi en 9 épisodes ils en ont pas forcément le temps.

L'histoire et le commentaire comme ça peut faire pensez à un drama tout triste ou tout sérieux mais le "comique" est amener par les personnages secondaire qui eux même malgré leurs difficultés savent garder le sourire parce comme on le dit toujours même si cela ne nous console pas la vie continue.

J'ai beaucoup aimé une chose : une certaines tendresse existe entre les personnages, une tendresse familiale ou amoureuse et une tendresse amicale c'est parfois très joli à voir.

Il y a un autre thème est amené : dans l'histoire le couple Sachi et Yuji ont abandonné leur rêve et leur étude et se sont marié jeune puisque Sachi était enceinte. En fait, on se demande durant certains épisodes s'ils l'un comme l'autre ne regrettent pas par moment le choix qu'ils ont fait. Même si bien entendu la réponse est non, c'est sans doute dans les moment où les autre doutent que cela soit un non que la tendresse évoquée plus haut se ressent  le plus et quelle plus joli réponse que cette tendresse. En, vérité,  je pense que cela est plus un non  en globalité, il peut nous arriver de regretter ou plutôt se poser des questions  quelques secondes sur un choix même si l'on sait qu'il était le meilleur ou que l'on est heureux au moment présent mais on peut toujours se demander ce que serait notre vie si on avait pris un autre chemin, si on avait dit oui plutôt que non, si on a décidé d'affronter nos problème plutôt que de les fuir etc..

 

Bref, si vous aimez les dramas familiaux, si vous aimez les petit chien tout mignon, si vous aimez Nishikido Ryo alors Inu o Kau to Iu Koto est fait pour vous.

 

 

 

Guide des épisodes

 

épisode 1 :

épisode 2 :

épisode 3 :

épisode 4 :

épisode 5 :

épisode 6 :

épisode 7 :

épisode 8 :

épisode 9 :

 

A noter

 

 - La chanson d'ending est My Home des Kanjani8.

Publié dans Drama

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article